Blog du Parti Socialite :

Zoubida Naili 

Réunion publique de présentation du projet de Mosquée de la Robertsau


Un beau moment aujourd’hui, que j’ai eu le plaisir de partager avec les nombreux habitants de la Robertsau, mais aussi des environs (Bischheim, Schiltigheim…).
Etaient également présents, Nicole Dreyer Adjointe de Quartier de la Robertsau qui a exprimé le soutien de la Ville de Strasbourg, Robert Grossmann conseiller municipal de Strasbourg, Richard Sancho Andréo conseiller municipal de Bischheim, Le Président de la Grande Mosquée de Strasbourg, le curé de la Paroisse Catholique de la cité de l’Ill, et d’autres représentants associatifs.
L’association Culturelle des Deux Rives a invité à une réunion pour présenter le projet de construction de la Mosquée de la Robertsau, Espace cultuel et culturel de proximité, qui a fait l’objet d’une mobilisation depuis de nombreuses années.

Le 16 mai 2009, à l’occasion d’une visite de quartier, le Sénateur-Maire de Strasbourg, Roland RIES (entouré de ses adjoints Nicole Dreyer et Alain Fontanel, du conseiller municipal Emmanuel Jacob, et en présence d’Alain Lentz et Elie Akel, respectivement pasteur et curé de la cité de l’Ill) a apporté publiquement publiquement son soutien au projet de l’association.

Depuis un groupe d’étudiants bénévoles de l’Ecole d’Architecture, encadré de leur enseignant, ont pris en charge l’élaboration du projet. (cf plaquette de présentation). L’architecte est d’ailleurs robertsauvien, a t-il été précisé.

Lors du dernier conseil municipal, une délibération concernant le terrain situé rue de l’Ill, entre l’Eglise catholique et la paroisse protestante, a été voté à l’unanimité.

Dans la présentation il a été rappelé que cet édifice, lieu de culte de proximité, s’adressera aux strasbourgeois, mais aussi aux communes voisines. Il pourra aussi accueillir de nombreux étudiants notamment de la Cité universitaire de la Robertsau, ainsi que de nombreux fonctionnaires européens travaillant à la Robertsau.

La présentation détaillée des esquisses, plans, a permis de découvrir les différents espaces, dont certains seront dédiés à des activités culturelles : dialogue inter – religieux, enseignement de la langue arabe, et autres activités culturelles et artistiques.
« que ce lieu de l’Islam soit un lieu de vie, d’accueil, d’échange, de convivialité et de partage ».

Le trésorier a précisé que la décision de la municipalité allait faciliter la tache pour la recherche d’aides financières. Il a annoncé le plan de financement du projet évalué à 885 000 euros au total. Un appel à dons est lancé pour le financement de la construction. Des demandes de subventions seront sollicitées auprès des différentes collectivités (Ville de Strasbourg, Conseil général, Conseil régional, fonds européens…).

les différentes personnes qui se sont exprimées ont salué le travail accompli jusqu’à présent, et insisté sur la nécessité de ces espaces.
Un habitant a insisté sur le fait que « nous devions avancer main dans la main ». « On n’est pas là pour casser, on là pour construire l’avenir, notre avenir, celui de nos enfants ».

Le Président de la Grande Mosquée de Strasbourg : « on a besoin de Mosquées de proximité. La capacité de la Grande Mosquée de Strasbourg qui sera bientôt inaugurée, ne suffit pas pour répondre aux demandes ».

Le curé de la paroisse voisine a exprimé tout son soutien à ce projet.

La réunion s’est terminée autour d’un buffet de pâtisseries orientales et de thé à la menthe. Occasion de poursuivre les échanges dans un moment de convivialité.

Une réponse à Réunion publique de présentation du projet de Mosquée de la Robertsau

  1. son
    23 Jan 2011
    23 h 59

    Je suis un habitant de la citer de l’Ill de nationaliser français musulman est c’est un très très bon projet pour tous ca prouve que les mentalité visa vis de l’Islam change dans le bon sens , parce que nous aussi on est les enfants de la France est on a les mémé droit que les autres.
    Est on est fier d’être français musulman.

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *