Blog du Parti Socialite :

Zoubida Naili 

Refus du Maire de me mettre à disposition des salles de réunion dans les quartiers

Visiblement le Maire n’entend pas me laisser mener ma campagne de terrain, et surtout, rencontrer les habitants de ces quartiers comme je l’entends.
Devant le refus réitéré du Maire de Bischheim, (vice président du Conseil général du Bas – Rhin, Président de la commission sociale, et candidat aux élections cantonales),de me mettre à disposition des locaux situés au coeur de deux quartiers d’habitat social, je maintiens la tenue des deux rencontres.

J’invite les habitants à venir nombreux pour débattre ensemble (jeudi 13 mars de 16h à 17h devant l’espace rencontre au coeur du quartier du Guirbaden, et vendredi de 16h à 17h devant le local jeunes du quartier du canal, rue des sapins).
Par temps de pluie venir avec son parapluie…Un café, thé, seront offerts

Je poursuis la campagne de terrain et de proximité avec détermination et dans l’esprit des valeurs de respect, solidarité, égalité qui fondent mes actions et animent mes convictions depuis toujours.

2 réponses à Refus du Maire de me mettre à disposition des salles de réunion dans les quartiers

  1. alain67
    13 Mar 2008
    21 h 46

    Dans les DNA de ce jour figure un article sur le refus de prêter les « Espaces Rencontre » de la commune à Zoubida Naïli.
    En 2003, nous avions pris au sein du conseil municipal la délibération suivante :
     » Dans le cadre de son projet socio-éducatif, la Direction Enfance-Jeunesse souhaiterait accéder à la demande spécifique d’associations partenaires comme le GRETA et le RESCIF qui mènent un projet d’actions avec les habitants des quartiers Canal et Guirbaden et à ce titre sollicitent une mise à disposition ponctuelle de locaux.
    Pourraient être mis à disposition (…) en fonction des créneaux disponibles, le Centre de Loisirs et l’Espace Rencontre situés respectivement 9 et 14 rue du Guirbaden, ainsi que l’Espace Canal, 6 rue des Sapins »

    La délibération approuvait la convention de mise à disposition à titre gracieux et ponctuel des locaux aux associations partenaires menant un projet d’actions avec les habitants desdits quartiers.

    Nous n’avons jamais utilisé à ce jour, que ce soit dans le cadre des campagnes pour les municipales ou les cantonales, ces locaux à des fins électorales ou politiques.
    Donc le refus de prêt des locaux est réellement justifié et l’attaque (sournoise) par voie de presse est totalement injustifiée.

    Merci à Jean Claude Kieffer d’avoir rapidement fourni les documents nécessaires pour pouvoir vous informer et vous donner tous les éléments ci dessus qui devraient vous permettre de répondre aux éventuelles questions et interrogations de nos concitoyens.

  2. kf
    18 Mar 2008
    16 h 04

    On constate que certains utilisent les salles financées et entretenues avec les sous de tous les contribuables, de gauche, de droite ou du centre, selion le vieux principe monarchique: selon le bon vouloir du prince.
    L’information des citoyens sur le programme d’un adversaire politique – rien à foutre. L’Ancien régime a remplacé la République depuis longtemps dans cette circonscription.

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *