Blog du Parti Socialite :

Zoubida Naili 

L’administration à la croisée des chemins

Francis HAMMER inaugure la rubrique « l’invité du blog », ouverte à tous ceux qui voudront bien m’adresser sur le mail contact@zoubidanaili.com une sorte de carte blanche à insérer dans le blog. Je souhaite beaucoup que ce blog devienne un véritable forum de réflexion et de propositions.
Merci de votre concours sous cette forme, comme de vos commentaires.

« L’administration à la croisée des chemins
Le Rapport ATTALI défraye la chronique avec ses propositions toutes aussi décoiffantes les unes que les autres. Sans revenir sur la levée de boucliers qui a accueilli certaines de ses suggestions, force est de reconnaître qu’il pose de par son existence quelques une des questions fondamentales qu’il ne parait plus possible d’éluder. A commencer par celle, dénonçant les empilements administratifs, qui sont également une des spécificités hexagonales dont notre pays pourrait se passer avec bonheur.

A ce jour l’administration française est un véritables « mille feuille » avec pas moins de sept niveaux différents (en comptant l’échelon Européen) : commune, communauté de communes, pays (dans la version Pasqua Voynet), département, région, état…en attendant les Eurodistricts.

Une des premières conséquences de cet empilement, de ce mille feuille administratif, est la parfaitement incohérence qui préside à la gestion décentralisée telle que l’on voulu les législateurs successifs.
A toi les routes, à moi les chemins de fer, tu gardes les collèges et je prend les lycées, à toi aussi l’économie, non à moi ! et puis, laissons cela au préfet et quant au reste on s’arrange…

Bref dans cette cuisine, qui sent bon la décentralisation bâclée, le citoyen se demande chaque jour qui vient, qui est qui, et qui fait quoi !

Aujourd’hui, l’administration de notre pays est le meilleur ennemi de qui cherche des solutions rapides, simples et efficaces aux problèmes qui se posent. Et on peut légitimement se demander, si le principal acquis de la décentralisation n’aura pas été de permettre ce doublonnage entre administration issue des collectivités territoriales et services décentralisés de l’état.
En substance, chaque citoyen a présentement deux administrations pour…le prix de deux !

« renforcer les régions et les intercommunalités en faisant disparaître en dix ans l’échelon départemental » voila qui fait fort, et on aimerait que Mr Attali s’en explique d’avantage.
Car il y a des préalables. A commencer par celui de la taille critique des territoires ainsi redéfinis pour pouvoir notamment lutter à armes égales avec les provinces Espagnoles, Italiennes ou Allemandes.
Celui également de la redistribution des compétences, quand on sait qu’il n’est pas question
d’évacuer d’un trait de plume la question des communes et des départements comme le rapport s’y emploie.

Enfin se pose également la question de la représentativité des territoires, assemblée rurale du département, scrutin de liste à la région, proximité gestionnaire des communes, compétence restreinte des communautés de communes, autant d’atouts, autant de difficultés qu’il s’agit de mettre au pot commun d’une réflexion approfondie pour des territoires plus autonomes dans leur gestion, plus visibles dans leur existence, qui fassent également la part de l’histoire et des enjeux de la modernité.

Il s’agit pour l’heur de pouvoir dépasser les clivages politiques et les intérêts croisés, pour lancer avec les années à venir ce grand chantier de la réorganisation administrative, qui n’en doutons pas nous permettra d’entrer dans le 21éme siècle par la grande porte avec les mêmes atouts dont bénéficient nombre de territoires Européens ».

Francis HAMMER

3 réponses à L’administration à la croisée des chemins

  1. ajeanpierre
    18 Fév 2008
    07 h 52

    Attali me parait il est de gauche !! Il est décrié de partout, il a des mesures qui ne tiennent pas la route!
    Pour l’admnistration mille feuille, dans le cadre des économies notre président fait le ménage afin de récupèrer entre autre du budget…idée de droite.

  2. ajeanpierre
    19 Fév 2008
    09 h 16

    Il me semble ne pas avoir écrit cela!!

  3. alain
    10 Mar 2008
    17 h 09

    Il est curieux de constater que les 3 dernières lignes de mon commentaire du 18/02 ont été rajoutées, cela n’est pas de moi car cela n’enest pas mes convictions
    Alain

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *