Blog du Parti Socialite :

Zoubida Naili 

Ségolène ce soir à Illkirch

La venue de Ségolène en cette fin d’année est très attendue et les militants s’emploient à ce que cette rencontre avec l’Alsace soit une réussite.
Sur le plan de l’organisation, tout est calé. Au total ce sont près de 100 personnes qui se sont mobilisées pour assurer différentes tâches.
Pour ma part, je présenterais brièvement une intervention sur la situation économique en Alsace.
On associe souvent L’Alsace à un point bleu au nord est de la France,
J’espère que le coup de projecteur « ROSE » sera suffisamment fort pour faire porter notre volonté de changement.
Venez nombreux !

2 réponses à Ségolène ce soir à Illkirch

  1. Silvère
    21 Déc 2006
    08 h 37

    Bonjour,

    bien que je sois d’accord avec Mme Royal sur une bonne partie de ce qu’elle a présenté hier soir (revalorisation du travail, priorié de l’éducation et de l’innovation) je suis un peu moins convaincu sur la forme.
    En effet le débat se voulait participatif et le public a eu le droit de poser beaucoup (trop ?) de questions. En revanche nous n’avons eu aucune réponse directe à ces questions de la part de Mme Royal, les personnes ayant posé les questions on du se sentir floués et le reste du public est resté sur sa faim. Je n’ai pas donc bien saisi la différence entre la notion de « forum participatif » et de classique meeting de campagne…

  2. zoubidanaili
    03 Jan 2007
    23 h 07

    bonjour,

    La rencontre de Ségolène avec les alsaciens était très attendue et les militants en ont fait une réussite : 1500 personnes, jeunes et moins jeunes, se sont pressées pour l’accueillir dans une ambiance très chaleureuse .

    Plusieurs personnes sont venues témoigner, poser leurs questions. La présence des salariés de l’usine Suchard a bien marqué la
    nécessité du dialogue et du soutien des élus. Ce soir-là, ils se sont sans doute sentis un peu moins seuls dans leur galère et renforcés dans leurs revendications.
    Les chiffres qui annoncent des embellies sur le marché de l’emploi ne doivent pas masquer la réalité des difficultés rencontrées quotidiennement. Il faut écouter ce que les citoyens ont à dire, ce qu’ils vivent : le parcours du combattant du demandeur d’emploi qu’il soit jeune ou moins jeune, diplômé ou non ; la baisse de ressources des structures qui se battent pour permettre à des personnes en difficulté de s’en sortir en gardant leur dignité
    alors que les besoins sont de plus en plus importants.
    Comment prendre le temps d’écouter tout le monde ? Chacun, aurait pu apporter un témoignage d’une situation vécue, poser une question, faire une proposition.

    Certains ont trouvé qu’il n’y avait pas de différence entre ce « débat participatif » et un meeting. D’autres auraient souhaité que Ségolène réponde directement aux questions posées.
    L’exercice n’est pas facile, mais l’essentiel est d’avoir ouvert le débat. Le projet s’enrichira au fur et à mesure des réunions.
    Nous le poursuivrons localement avec toutes celles et ceux qui souhaitent y participer.

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *